La méditation en conscience, mon 1er ebook est enfin disponible!

main dans la main

Je viens de publier mon 1er ebook sur Amazon.

Il a pour thème , la méditation.

J’y ai traité non seulement de cette pratique millénaire, mais aussi des moyens pratiques pour débuter.

J’y aborde également les liens avec les médecines alternatives.

Enfin je parle des bienfaits, car le but étant bien sûr la santé et LA Joie , comme dirait Spinoza.

Carpe diem

Publicités

Blog, bloguer,blogging (genre indéfini, singulier puis pluriel)

Mots irréguliers et verbe indéfini. L’univers du « blogging » reste très flou . Qu’entend-on par blog exactement? Arrêtons-nous sur ces tags, ouvrons les widgets et suivez plutôt le flux rss.

UN BLOG EN 9 POINTS

blog-9points

BLOG : Le mariage du passé et de la modernité

En effet, le mot « BLOG » est la réunion de deux mots : web et log. Donc « internet » et « journal » . Le mot a ensuite été raccourci en « b-log » puis « blog » et parfois en français , on trouve aussi le mot « blogue ».

Donc bloguer , c’est tenir un journal sur le web. Une sorte de media citoyen ou de cyber-journaliste amateur. Par extension, c’est devenu une sorte d’intermédiaire entre le site web statique et le média dynamique.

Mais à quoi ça sert d’avoir un blog plutôt qu’un site web?

Un blog , c’est une série d’articles soient personnels, soient spécialisés. Ça n’a plus vocation à être seulement informatif, à l’instar d’un site classique.

O.K, alors j’ai une passion et j’aimerais avoir mon blog, comment je m’y prends?

D’abord, il faut un projet, une ligne éditoriale et pour ça , je vous renvoie à un autre blog car ce concept est très bien expliqué. En ce qui me concerne , ma ligne c’est l’éducation dans le champ sanitaire et social pour la « majeure » (comme on dit dans certaines filières à la fac) et des « mineures » dans les domaines du blogging et du développement personnel.

Ensuite?

Ben on va sur wordpress, on ouvre un compte , on se choisit un nom de domaine et c’est parti!

BLOGUER , un métier?

Hum… bloguer, c’est d’abord un plaisir. C’est bien pour ça que j’ai ouvert celui-ci. Comme je l’ai exposé dans ma présentation , en faire un revenu n’est pas mon ambition (même pas en me rasant 😉 ).

Certains affichent des revenus mirobolants et deviennent des stars du web-marketing . Par exemple:  Théophile Eliet ; Olivier Roland qui a deux blogs très intéressants de mon point de vue (des livres pour changer de vie et habitudes zen ) pour ne citer qu’eux .

Mais comment font-ils?

Alors pour ça, il vaut mieux leur demander 😉 . En ce qui me concerne , je ne vous parlerai que de l’affiliation Amazon car c’est la seule chose que je fais ici .

L’Affiliation Amazon

L’affiliation, ça consiste à ajouter un lien d’un livre ou d’un produit présenté sur son blog, vers la plateforme Amazon.

Le livre ou produit n’est pas plus cher que si les personnes étaient allées directement sur le site d’Amazon, mais dans le cas où elles passeraient par le blog, le blogueur touche entre 7 et 10% de la vente (le pourcentage varie en fonction des catégories, je crois que c’est pour le numérique qu’ils sont les «  »plus élevés » » ).

Et avec ceci?

sushi-2065009_640

Ça sera tout!

Bon et si on fait pas ça pour l’argent mais par passion, c’est simple au moins de bloguer?

Euh…oui et non ! Mais plus simple qu’en html et css ça c’est sûr!

Widget …Widget Jones ? c’est quoi encore ce truc?!

Les widgets, c’est encore l’association de deux mots : « windows » (qui veut dire « fenêtres » comme Windows nous l’a appris 😉 ) et « gadget« . Dit comme ça, c’est simplement une fenêtre qui ouvre une fonction superflue.   clem-2022653_640.jpg

Mais si c’est superflu, pourquoi tout le monde en a sur ses blogs? Les gens sont d’un « superficiiiiiiiiiiiieeeeeeeeel ». Non , non! C’est peut être accessoire, mais c’est bien pratique! et les « gens » ont l’esprit pratique voilà tout 🙂

Ainsi, dans les widgets, on peut trouver les fonctions « s’abonner » ;  » derniers commentaires  » ; « articles récents » et un peu tout ce qu’on peut trouver dans les colonnes latérales ou en pied de page.

Pas si gadgets les widgets!

Tag, étiquette, quelle différence?

Tag veut dire « mot clé ». L’étiquette c’est un ensemble de « tags » d’un article.

A quoi ça sert?

A ce que les visiteurs du blog (vous, public 😉 ) s’y retrouvent un peu mieux dans les articles et aient une idée a priori des thèmes abordés.

On m’a dit que Google les utilisait pour le référencement , c’est vrai?

Je ne suis pas expert « SEO » (search engine optimization) mais d’après mes recherches, ça ne fait pas parti des critères des robots d’indexation. L’objectif étant que l’internaute tombe rapidement sur le site/blog le plus pertinent en fonction de sa recherche .

Justement , question référencement quelle serait la méthode alors la plus efficace pour mon blog?

Pour ça, je vous renvoie à Wikipédia, car je ne saurais pas dire mieux 🙂

Et ce fameux flux RSS alors?

rss

Le but du RSS, c’est d’être tenu informé des mises à jour d’un site web, sans y aller . En règle générale, c’est : un titre + un texte de présentation court + un lien vers le site .

Mais c’est pareil qu’une newsletter alors?

Le RSS c’est une sorte de newsletter en format minimal et donc pas considéré comme « spam ». D’ailleurs ça n’est pas exactement le même langage (et si un puriste passe par là il me dira sans doute « rien à voir » 😀 ) ; moi je me contente de « pas exactement » , n’étant pas informaticien.

En parlant de mails, beaucoup de blogueurs, ont opté pour « l’auto-répondeur » , quel est l’intérêt? et comment en installer un?

Vous avez sûrement reçu ce type de message sur votre boîte mail:

« votre message n’a pas pu être envoyé parce que l’adresse de votre destinataire est incorrecte ou n’est plus disponible »

Il s’agissait d’un auto-répondeur… Un procédé qui permet de répondre automatiquement.

Mais quel est l’intérêt pour un blogueur?

Générer des messages automatiquement. Il peut s’agir d’informer vos abonnés que des mises à jour ont été effectuées ; confirmer un abonnement ; ou d’offres promotionnelles si vous optez pour un e-commerce par exemple.

Existe t-il des auto-répondeurs gratuits sur wordpress?

Alors oui, mais! Il en existe « oui » mais attention à bien passer par le site WordPress pour installer des « plugins » et ne pas vous ruer sur Google , car il se pourrait qu’il y ait des sites plus ou moins sérieux, plus ou moins honnêtes et que vous regrettiez vos pérégrinations. Sur WordPress, vous pouvez opter pour Mailchimp ou Captcha par exemple. (en sachant que je n’en ai pas encore et que pour ma starting start-blog c’est très bien comme ça 😉 )

9ème et dernier point du jour dans la Blogosphère : l’hébergement

domain-names-1772242_640.jpg

L’hébergement, c’est la pierre angulaire du site web ou du blog. On peut survivre sur internet, en étant hébergé gratuitement . C’est mon cas.

Si vous optez pour un hébergement payant, généralement on recommande le site « ovh » et de sérieux je ne connais que celui-ci (mais je ne gagne rien à vous le recommander).

Quels sont les prix?

Il faut compter environ 50 euros/ an.

Quels sont les avantages?

  • le premier: le nom du site est en .com ou .fr par exemple ; et non pas wordpress.com
  • le deuxième : plus de fonctionnalités et de personnalisation possibles

Doit-on se décider d’emblée pour un hébergement payant ou gratuit?

Non. La migration est tout à fait possible en cours de route, par simple transfert de contenu. C’est assez simple sur wordpress.

Voilà c’est tout pour ce 1er article dédié au blogging. J’ai opté pour la présentation « F.A.Q » pour le rendre plus didactique. Prochain article dans cette catégorie dans 1 mois et peut être sur une sous thématique plus juridique.

Merci . J’espère que cela vous sera utile et espère vous compter nombreux parmi les futurs blogueurs 😉 N’hésitez pas à laisser un commentaire 🙂

 

 

Le stress : une question de dosage?

horloge folle

C’est un vaste sujet, ô combien de fois traité! Partout sur internet, on en a parlé et reparlé. Alors pourquoi vous? pourquoi moi? pourquoi ici? et pourquoi encore maintenant?

C’est que j’ai jugé le sujet non couvert sur toutes ses coutures.

Stress, anxiété, nervosité? quelle différence?

Je ne traiterai pas ici des angoisses et phobies, car d’une part ceci nous emmènerait trop loin et d’autre part, cela a été traité avec brio je trouve par le Dr Christophe André .

Donc pour ce qui nous intéresse, voici les différences entre les 3 termes.

La nervosité d’abord

Se ronger les ongles, taper du pied, triturer son alliance, on a tous nos tics.

En médecine, il y a des termes pour tout . Pour les ongles, c’est l’onychophagie; pour le tapage de pied (l’akathisie) , pour la paupière qui « tremble » (une fasciculation) et un serrement de dents (le fameux « bruxisme »).

Qui n’en n’a pas? ou n’en n’a pas eu?

La nervosité donc! C’est un état de tension transitoire, accompagné de gestes stéréotypés compensatoires ou apaisants.

N’allez pas chercher trop loin dans la psychanalyse dans ce cas là, je vous le conseille. Vous vous retrouveriez avec des étiquettes d’ « oralité détournée », « sadique » et autres termes fleuris très gratifiants (tout en vous rongeant les ongles , tétanisés à chaque nouveau diagnostic 😉 ).

Pour ce qui est des solutions possibles , j’en parle juste après.

L’anxiété maintenant

L’anxiété par elle-même n’existe pas. On ne naît pas anxieux et de même on n’est pas anxieux sans raison. C’est la partie des tensions nerveuses à la limite la plus facile à identifier et la plus facile à traiter.

Une anxiété est une anticipation d’un phénomène négatif. En médecine, on parle d’ailleurs « d’anticipation anxieuse ».dont panic.jpgNe pas paniquer… plus facile à dire qu’à appliquer, me direz-vous. D’autant que cette peur objective, peut parfois se compliquer en troubles anxieux , qui sont alors dépourvues d’objets (dans ce cas là, consultez votre médecin).

Et le stress dans tout ça?

Je ne suis pas partisan de la théorie du « bon » et du « mauvais stress ». Pour moi le stress , c’est toujours désagréable! Si je vous écris tout cet article et que je suis motivé pour le faire, je n’ai pas eu besoin de « stress » pour m’y mettre et pour le terminer. On peut parler de motivation, d’envie, de besoin de partager et c’est très suffisant!

Le stress dans sa définition originale est un déséquilibre entre l’offre et la demande si on peut dire. La demande ça serait ce qu’on s’impose , ce qu’on doit faire . L’offre c’est ce qu’on pense être en situation d’accomplir. Et j’insiste là dessus par ce qu’à mon avis, de là découlent aussi les définitions de BURN OUT et de BORE OUT. Le burn out étant une sur-sollicitation (pour aller vite et je le traiterai dans un autre article) ; le bore out un sous qualification.

Bon ou mauvais?

MAUVAIS! TOUJOURS MAUVAIS! TROIS FOIS MAUVAIS!

Un étudiant stressé, apprend beaucoup moins vite et beaucoup moins bien. Cela on le doit à des décharges d’adrénaline dans l’amygdale (dans le cerveau et celle-ci on aimerait plutôt en ajouter que l’enlever) qui paralyse partiellement voire complètement la boucle hippocampe/amygdale (le circuit de Papez) qui nous permet de mémoriser depuis « maman » jusqu’à l’infini…

Un salarié ou un travailleur stressé est moins productif qu’un salarié à la tête libre.

Erreur! A chaque fois que j’ai validé mes examens, j’ai révisé la veille . Quand je m’y prenais 3 mois à l’avance, j’étais bon pour les rattrapages! (dixit n’importe quel étudiant honnête 😉 )

Ne confondez pas « motivation » et « stress ». Si vous avez révisé la veille avec un « bon stress » (d’abord félicitations 🙂 ) , c’est que vous vous pensiez capable de répondre à la demande! Dans le cas contraire, vos petits moyens mnémotechniques de dernière minute , ne vous ont certainement pas dépanné …

Le corps ne connaît qu’un seul effet du stress : le mauvais

On le maltraite d’une manière consciente ou inconsciente et s’opère un dialogue intérieur dans lequel le corps a toujours le dernier mot.

On peut évoquer le sujet du stress avec lui, en compagnie d’une addiction.

On peut par exemple l’inviter à boire un verre en fin de semaine et trinquer à sa santé .

Parlons lui de tabac, il tousse et sa dernière réplique nous coupe le souffle.

Mais il peut aussi répondre sur des modes un peu plus légers (même si gênants) comme par exemple l’insomnie ,le psoriasis , la dermite séborrhéique ou des brûlures d’estomac.

Vous y voyez du bon dans tout ça?

Alors passons maintenant aux solutions possibles pour s’en débarrasser.

Traiter les effets du stress

Pour ce qui est des problèmes dermato. , il y a une foultitude de choses qui marchent très bien et je vous encourage à varier et à essayer le maximum de choses . Et dans ce domaine, ce ne sont pas toujours les crèmes les plus chères qui seront les plus efficaces. Elles peuvent l’être , je ne les dénigre pas mais chacun est unique.

Par exemple, pour la dermite séborrhéique (dont je suis par période victime) , plusieurs traitements se sont montrés efficaces :

(en sachant que ces deux traitements sont efficaces également contre l’acné)

Pour ce qui est des brûlures d’estomac, tout dépend de votre âge . Si vous avez moins de 40 ans , sans hypertension et qu’il s’agit de douleurs ponctuelles et supportables, vous pouvez prendre tout simplement 1 cuillère à café de bicarbonate de sodium dans un grand verre d’eau. Ça soulage plutôt efficacement et c’est donné! (évidemment il ne s’agit pas d’une consultation improvisée et n’hésitez pas à consulter votre médecin à la moindre hésitation, le seul à même de donner un diagnostic).

Et pour l’esprit?

Le cerveau a ses vices

Un peu plus haut, j’ai parlé d’addiction , sur un ton un peu sentencieux. Je parle de ce que je connais (j’essaye de m’en tenir là) car c’est déjà difficile dans le domaine de la santé et du développement personnel.

Donc pour parler de moi, je suis un gourmand,mangeur,hyperphage ou un gourmet incompris … invétéré! mais j’me soigne !

et pour ce problème, je lutte quotidiennement pour résoudre l’inégalité scélérate suivante:

OEIL≤ ESTOMAC + BALANCE

mais je vous en dirai plus dans un autre article.

Pour ce qui est de la clopeuse, de l’incendiaire , de la « taffe » , pour moi c’est du passé. Ca m’a pris environ 4 ans mais j’en suis sorti. (toute chose restant égale par ailleurs évidemment).

Je suis passé d’abord par la cigarette électronique. Là encore je n’en fais pas la promotion, mais il est de notoriété publique maintenant, qu’elle est moins nocive qu’une cigarette classique. Mais que par ailleurs, sa totale innocuité n’est pas encore attestée. (et bien sûr je n’encourage personne à s’y mettre s’il ne fumait pas au préalable , ça serait complètement idiot!)

De deux maux… arrêtez tout! (à défaut vapez, vapottez, faîtes des cloud … dans un 1er temps).

Puis je suis passé aux substituts nicotiniques et me concernant, il s’agit de gommes.

Et pour ne rien vous cacher, je diminue progressivement les doses et je suis quasiment à l’arrêt.

Hormis chez la femme enceinte, cela a l’avantage à ma connaissance d’être beaucoup moins dangereux que la cigarette classique .

( à part à prendre toute une plaquette en 1 prise). Je ne vais pas répéter les mentions obligatoires et salutaires sus-citées car ce produit contient de la nicotine.

Mais pourquoi être repassé aux substituts alors que j’étais à la cigarette électronique?

Parce qu’avec la cigarette électronique, on conserve une bonne partie des gestes associés à la cigarette classique et qui peuvent laisser penser qu’il s’agirait d’une porte d’entrée vers le tabac. (ça je laisse les autorités le dire , je ne suis pas compétent).

En ce qui me concerne, je trouvais ça plutôt agréable et je ne me voyais pas arrêter et ça n’était pas du tout mon objectif. Je vise le sevrage définitif car c’est le meilleur pour la santé et ça c’est du sûr 😉

Et si on est juste stressé mais sans addiction?

Alors vous êtes plus malin que moi ! BRAVO! parce que la cigarette c’est vraiment une saleté pour s’en débarrasser!

mais si vous vous sentez quand même encombré d’adrénaline , voici quelques pistes que je détaillerai prochainement :

  • la méditation : on devrait dire « les méditations » mais j’y consacrerai un ou plusieurs articles. C’est très populaire en c’moment et pour cause: c’est gratuit, ça peut se pratiquer à l’envie et partout!
  • le yoga : et c’est beaucoup plus difficile qu’il n’y paraît
  • le sport
  • les plantes
  • et bien sûr s’écouter 😉

 

Voilà pour aujourd’hui, n’hésitez pas à me laisser des commentaires et surtout à vous détendre 😉

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mieux se comprendre : un site généraliste de santé